Hommage à Cathy et Jean

Le ciel gris et le calme ont entouré l’hommage à Cathy et Jean qui s’est déroulé ce dimanche matin à La Franqui. Famille, intimes, amis et connaissances du couple disparu tragiquement la semaine dernière sont venus pour se recueillir autour de la plaque à la mémoire des 2 leucatois désormais fixée sur un banc de la promenade où Jean aimait savourer l’après-session. Les riders locaux se sont également réunis sur l’eau en surf et en SUP afin de marquer à leur façon ce moment et des centaines de roses ont été offertes symboliquement à la pensée des défunts. La vie est faite de peines parfois tellement inattendues qu’elles marquent nos esprits et nous font voir les choses autrement. N’oublions jamais Cathy et Jean.

Crédit Photo: Fred Bonet

La folie de l’Homme

Rarement j’ai été aussi long qu’aujourd’hui à trouver des mots pour rédiger un article sur le blog,  à regarder aussi longtemps une photo choisie pour illustrer ce même article. Je peux commencer en disant que je connaissais assez bien Jean pour apprécier la personne et le passionné extrême que beaucoup voyaient en lui. Je ne connaissais pas réellement Cathy, sa compagne, mais j’avais cru comprendre qu’elle était une jeune femme attachante et tout aussi passionnée que Jean avec qui elle vivait depuis des années. Jusqu’à ce que quelqu’un qui ne les connaissait pas du tout décide de faucher ses deux leucatois lors de leur séjour au Maroc cette semaine. Je veux parler de l’attentat aveugle qui a été évoqué dans les médias et qui a soufflé le café Argana au coeur de Marrakech faisant des victimes françaises dont Cathy et Jean. Traiter de la folie de certains hommes et de son emprise sur le destin d’innocents n’est pas le propos du jour mais il faut avouer que de telles nouvelles, de telles situations qui touchent des proches amènent souvent à se poser mille questions, sans réponse. Un hommage à Cathy et Jean est prévu dimanche 8 mai à 12 h sur la plage de La Franqui où Jean venait faire du windsurf avec une prédilection pour les conditions de tramontane tempétueuse au-delà du raisonnable. Je ne sais pas si cette dernière sera présente dimanche prochain mais Cathy et Jean, eux, seront toujours là.

Gros week-end pour Loïck Lesauvage

Après la session d’hier à la Bergerie (voir article un peu plus bas), Loïck Le sauvage est allé ce dimanche du côté de Carro pour profiter des vagues dans des conditions de vent très light. Le pack ne serait pas complet sans la vidéo qui va bien de cette deuxième session du week-end pour le jeune rider qui arrive à Leucate demain…histoire de naviguer un peu…

Suivez le live du Mondial du Vent 2011

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Bah alors, Rémy…

Un message reçu ce mardi de la part de Rémy qui lance un appel à celui qui aura recueilli son wish Side On carbon rouge et noir oublié dimanche 16 mai sur le spot de Cypriano (Saint Cyprien). Si une bonne âme à sauver le précieux objet, qu’il n’hésite pas à prévenir Rémy au 06 22 72 63 43 ou en laissant un message dans les commentaires.

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Mat Gun 3,70 oublié à Saint Cyprien

Un appel à l’aide de William de Port la Nouvelle qui s’est fait une session somme toute classique dans le carton de tram’ mercredi dernier…sauf qu’il a oublié son mat gun sails 3,70 sur le spot de Cypriano, à l’entrée de Saint-Cyprien. Si une âme charitable a récupéré l’espar, merci de lui laisser un message dans les commentaires.

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Bon reflex

Vu sur le site severneracing.com mis en ligne la semaine dernière, la vidéo de présentation de la dernière arme de course de la marque: la Reflex. Beaucoup de nouveautés dans l’élaboration de cette voile avec un gros travail sur la constance du profil et le vrillage très contrôlé et progressif jusqu’au point d’écoute. A découvrir..

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Triste PMS

Dans le monde de la compétition, partir trop vite, franchir la ligne de départ trop tôt, ça vaut une PMS. On se voit disqualifié, obligé de regarder les autres en découdre pour éventuellement les rejoindre à la manche suivante…s’il y en a une. Nicolas Méreaud vient de faire une bien triste PMS et ce sont ses proches qui vont en découdre avec le vide que laisse le jeune homme disparu brutalement à l’âge de 24 ans. Compétiteur en windsurf indoor, vague et superX entre 2000 et 2006, le Nouvellois avait mis un frein à sa passion pour avancer dans sa vie professionnelle mais il était toujours un windsurfer dans l’âme. Nico reste intact dans les esprits et toute l’équipe de Chinook rejoint sa famille ainsi ses amis dans ce moment difficile.