Marin de dimanche à l’étang

redimensionnement-de-gun-hammer.jpg

Comme évoqué dans un article précédent, ça glissait aussi bien en mer que sur étang où l’on croise de plus en plus de matériel 2008. La preuve par Lilian qui a pu profiter du coup de marin en 4,2 Gunsails Hammer  faute d’avoir reçu sa nouvelle 5,2 m2 de slalom. La prochaine fois, le quiver sera complet et des retours sur impressions devraient suivre.

crédit photo : Lilian

Y’a pas photo !!

Quel coup de vent !   Ce dimanche, GROS coup de marin pris pour de nombreux leucatois au spot des pilotis. Le vent est rentré comme un boulet de canon vers 14 heures pour ne faire que se renforcer par la suite. Les toiles étaient directement et majoritairement des 7m2 pour le kite et 4,5 voire moins pour les windsurfers. Tous les habitués avaient suivi les prévisions qui calaient un flux de Sud/Sud-Est solide ce jour depuis près d’une semaine. Le plus, ce fut les vagues qui se formèrent très rapidement pour atteindre plus de 3 m au large et même plus au fur et à mesure que le vent est monté.

En fin d’après-midi, Eole prenait encore des tours alors qu’il ne restait plus grand monde à l’eau. Les planchistes avaient réduit encore la taille de voile et une aile de 5m2 aurait été plus appropriée pour finir de se brûler les cuisses.

Pas de photo hélas pour ma part car j’ai profité autant que j’ai pu de cette session à marquer d’une croix mais peut-être quelques clichés à venir si le mail du blog intéresse les paparazzis (eric-leucate@chinook.com)

A noter le retour de plusieurs passionnés : Filaïp, juste revenu de Guadeloupe et bravant le décalage horaire et climatique. Jean-Marie D. de retour lui aussi mais des Canaries et Philou « Gasoil » après de longs mois de repos. Pour une reprise…

Les quelques échos laissent penser que ça speedait fort au « téléski » où Olivier et Jef’ ont lacéré l’étang alors que le spot de La Franqui, trop irrégulier, n’a pas convaincu EriCozy, Guigui ( qui a aussi chaussé du windsurf au pilotis) et Perce’Val.

Julien Taboulet et sa douce complétait le peloton des riders. Il a terminé dans le dernier carré avec Mika et Pierre O’ lorsque je suis reparti après 17 heures.