Albeau raccroche….en partie.

redimensionnement-de-antoine-albeau-sotavento.jpg

Le bruit commençait à courir sur certains forums étrangers dont celui de Starboard, un des principaux sponsor du champion rochelais. Antoine Albeau est contraint de raccrocher définitivement le wish en raison de l’aggravation d’une blessure finalement plus sévère qu’il n’y paraissait au départ.

Depuis le début de sa carrière, Antoine a accumulé comme la majorité de ces concurrents des traumatismes en navigation qu’il a toujours pu gérér si ce n’est une lourde chute sur l’épaule durant les années où il courait aussi le championnat de vagues, ce qui l’avait d’ailleurs contraint à se limiter aux courses Slalom/race avec le succès que l’on connait.

Malheureusement, sa cession monumentale dans la tempête bretonne avec Julien Taboulet l’hiver dernier lui a coûté cher puisqu’un brassage par une vague hors-norme avait fait des dégats sur l’articulation déjà affaiblie.

A cela se sont ajoutées dernièrement les lourdes chutes sur le canal des Saintes pendant la dernière tentative durant laquelle Antoine a tout donné pour passer les 50 nds et a subi plusieurs catapultes impressionnantes accélérant la prise de décision du nouveau recordman.

Si sa dernière compétition pourrait donc être le Défi Wind 2008 que le slalomeur tient à faire pour y défendre son titre, Antoine Albeau pourrait prendre un tournant sportif et professionnel surprenant puisqu’il se dit avec insistance que l’homme le plus rapide à la voile, qui pratique le kitesurf hors période de compétition, aurait trouvé dans cette glisse moins sollicitante pour les membres supérieurs un nouveau challenge à sa mesure. En effet, il n’est pas resté insensible aux progrès spectaculaires du kite en matière de vitesse et s’est longuement entretenu dernièrement avec les ténors de la discipline. Ainsi, il serait déjà en négociation avec la marque Airush, département kite du groupe Starboard, pour développer du matériel avec les compétences qu’on lui connait et repartir sur un autre support à la chasse aux chronos.

A suivre…

eric@chinook-leucate.com