Rien de tel pour digérer la dinde

Le problème des disciplines extrêmes, c’est qu’au bout d’un moment on se lasse, y compris en tant que pratiquant. Alors quand on s’appelle Fred Fugen ou Vincent Reffet, que l’on est 3 fois champion du monde de freefly, on se prend à pousser le bouchon un peu plus loin. Du coup, en plus de la chute libre à près de 300 km/h le long des falaises dans les fjords norvégiens, Fred et Vincent, eux, rajoutent des figures de parachutisme…Je suis pas sûr que ça amortisse beaucoup, les cailloux.

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s