Wesh on the storm

Il ne vous aura certainement pas échappé que les conditions météo de jeudi dernier étaient plutôt musclées sur le Languedoc-Roussillon, avec pluie et vent exceptionnellement forts aussi bien dans les terres que sur les plages. Coup de mer donc, orientation Est, vagues « solides », voilà le menu attendu par ceux qui pensaient avoir le premier bon Cap d’Adge de l’automne. Erreur. Sur place, c’était la guerre. Parmi les rares à avoir pris le risque de se jeter dans la bataille, Julien Taboulet a pu réviser ses gammes en mode tempête comme le rider Goya a déjà su le faire dans les étapes du Red Bull Storm Chase. Wesh on the storm, pas besoin de plus, c’est déjà du costaud. 8-|

facebook

ju

Les nouveautés du blog dans votre boîte mail? Il suffit de s’abonner

Toutes vos infos et photos: eric@chinook-leucate.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s