Kahoona 2009: impressions à chaud

sany00402

    sany00361     sany0037     sany0041

    sany0047     sany0057     sany0064

                                         sany00561

Surprise ce samedi quand l’ami Pierrot déboule à La Franqui avec la Kahoona 2009  9,5 m2 de test. Le vent est parfait pour une session (plus de 25 nds dans les rafales, ça navigue par moment correctement en 4,7 m2  windsurf) et le plan d’eau plutôt sympa ce qui n’est pas toujours le cas sur le spot du Mondial du vent. Après le test sur l’eau, on en sait maintenant un peu plus sur ce nouveau jouet :

Construction/équipement: Les standards Best sont fidèles au rendez-vous. Depuis 2007, la construction a fait un grand bon en avant en continuant de progresser tous les ans sur des détails et la Kahoona ne déroge pas à la règle. Les équipements évoluent en 2009 et elle en profite. Coutures, galons, renforts, valves parfaitement efficaces avec languettes de dégonflage, on se croirait avec une Waroo. Comme le montrait déjà la fiche technique de la Kahoona, on est en présence d’un shape 4 lattes (sans latte centrale) ce qui est peut-être responsable de la puissance agréable de cette nouvelle Best.

Navigation/comportement en vol: Les testeurs du jour (Pierrot, Philou et moi-même) sont tous tombés d’accord sur les mêmes points. L’aile est très saine, pardonne beaucoup les erreurs de placement dans la fenêtre et les fautes de barre. Lorsque le timing est encore hésitant ou bien que l’on est un peu optimiste, l’aile sauve la mise sans décrocher et en se replaçant en douceur. La barre livrée en 22 mètres donne une réactivité appréciable à la Kahoona qui va tourner facilement sur elle-même mais sans avoir une rapidité dans la traversée de fenêtre qui va déstabiliser le kiter en sortie de stage ou progression.

L’ aile renvoie bien les infos en barre mais cette dernière n’est pas présente à l’excès. Le kite bouge bien et n’est pas plus lourd qu’une waroo en réglagle des arrières AB. Il est toutefois important de ne pas négliger le gonflage du bord d’attaque afin d’en ‘avoir le vrai rendement. Pompez juste et vous aurez vraiment un shape rigide et sain entre les mains. Autre point fort de l’aile: la sustentation. La Kahoona monte  bien et haut pour des sauts vraiment étonnants. On pouvait s’attendre à un kite de débutant mais elle a de la ressource.

Plage d’utilisation/sécurité: LE point stratégique sur lequel la nouvelle Best était attendue était la sécurité . En navigation, la nouvelle red bar avec un border/choquer qui semble plus long que celui de la barre classique est complémentaire du shape de la Kahoona. Cette dernière est puissante de par son profil et son dessin issu du delta shape permet d’avoir un travail de l’aile qui ouvre énormément et en douceur. Même dans les rafales solides, il suffit de choquer, le profil ouvre largement et on peut ainsi continuer son chemin sans se faire peur. A l’inverse, le profil 4 lattes assez profond génère beaucoup de puissance à bas régime, permettant à la 9,5 m2 de démarrer tôt et  passer les déventes sans souci.

La Barre: Pour finir, un point sur la nouvelle red barre avec sa mini 5ième ligne qui prend très haut sur la patte d’oie des avants. Pour avoir essayer de prendre l’aile en défaut plusieurs fois, je pense pouvoir dire que l’objectif de sécu active est bien atteint. Dans un premier temps, il faut reconnaître que le simple fait de lâcher la barre à border choquer majoré est déjà un moyen de couper le moteur encore plus efficace que sur la barre classique. Mais quand on en vient à larguer, on se retrouve quasiment avec le résultat d’une vraie 5 ième ligne qui prendrait sur le bord d’attaque. La puissance est vraiment nulle et la Kahoona attend sur l’extrado en tournant lentement pour se repositionner en bord de fenêtre. Il suffit alors de remonter jusqu’au chicken loop en tirant sur la 5ième, de se reconnecter et de laisser filer la 5ième pour remettre les 4 lignes en tension afin de redécoller. A noter que la red barre évolue sur des points d’accastillage et qu’il est appréciable d’avoir une sangle de retour de puissance (grise) bloquée par une boucle inox afin de rester à portée de main.

Bilan: La Kahoona arrive au bon moment dans une gamme Best 2009 remaniée. Facile, saine, douce, sans surprise et permettant de se faire plaisir tout de suite, elle vient compléter la Waroo sans lui faire de l’ombre. Plus sportive et freestyle, la 4ième génération de la waroo fait cette année une place à sa petite soeur qui devrait ravir les kiters en progression et ceux qui veulent faire du freeride et du kite en général en ayant au bout de la barre une aile qui sait se faire oublier.

Vos infos et photos : eric@chinook-leucate.com

Une réflexion sur « Kahoona 2009: impressions à chaud »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s