Test Flysurfer Soul 2018 par Xavier

sans-titre.pngeeeee

Le test du jour, c’est celui de la toute dernière née de la gamme Flysurfer kites, la Soul 2018! Adepte depuis des années des ailes à caissons de la marque sur neige et sur l’eau, Xavier nous fait un chouette topo de ses impressions après quelques bonnes sessions.

« Bonjour à tous,
Pour ceux qui suivent l’actualité snowkite, la sortie de la Flysurfer Soul ne vous aura sans doute pas échappé. Cette aile tout terrain à caissons fermés promet de belles sessions aussi bien sur l’eau que sur la neige ou la terre ferme. Si vous connaissez déjà Flysurfer, il ne faut pas considérer la Soul comme la remplaçante de la Speed mais bien comme un nouveau modèle dont le cahier des charges serait cette fois la légèreté et la facilité d’utilisation sans pour autant restreindre les performances.

Dès qu’Oliv du rayon kite m’a confié la Soul, j’ai été surpris par le poids du kite, seulement 2,34kg pour cette 12m. C’est la combinaison des spis X-light et DLX+ qui permet ce bon compromis entre performances et durabilité. D’un point de vue construction, et sans trop entrer dans les détails techniques, il y a trois nouveautés importantes:
-Un nouveau bord d’attaque plus résistant. Le placement des joncs, qui lui donne sa forme et sa rigidité, est désormais moins soumis aux frottements en cas de chute sur la plage ou la neige.
-Un nouveau bord de fuite au drainage très efficace, pour facilité le redécollage avec une vidange de l’eau/sable en quelques secondes.
-Un redécollage plus simple et plus proche des pilotes habitués aux boudins. En effet la Soul est capable de redécoller en tirant seulement 1 arrière. Pour la plage basse, il faudra préférer la méthode classique des deux arrières mais c’est une sacrée avancée, surtout pour ceux qui depuis longtemps hésitent à passer aux caissons !

Dans à peine 6 nœuds, l’aile se gonfle aisément et reste au zénith avec peu d’effort pour le pilote. Le virage est assez court, très sain, avec une traction constante. Il y a seulement une petite latence avant de faire sortir le kite du zénith, mais c’est aussi un avantage, notamment pour les foileurs qui ont besoin d’un kite stable dans le vent très léger pour s’éloigner du bord. Dès la première utilisation, il n’a fallu qu’environ 8 nœuds pour que je sorte de l’eau en foil, autant dire qu’il y a du potentiel. Le pilotage et le retour en barre se sont eux aussi rapprochés du ressenti des ailes à boudin. Pour le reste, c’est bien un caisson: super remontée au vent, grosse plage basse, forte sustentation, décollage et atterrissage en autonomie. La Soul est disponible en 6 / 8 / 10 / 12 / 15 / 18 / 21m sachant qu’une 12m est disponible en test au shop alors venez vous faire votre opinion!

Conditions des tests : Tramontane faiblissante de 8 à 12 nœuds et petit thermique de 6 à 10 nœuds. Barre et lignes Flysurfer Infinity race (en 27m) et foil Ketos wave. »

facebook

vidéo

Pour avoir les nouveautés du blog par email? Il suffit de s’abonner

Toutes vos infos, photos et vidéos: eric@chinook-leucate.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s